* SOMMAIRE (titres) : artistes / associations / au secours! / cartes postales / carrières / CERAV / clin d'oeil / concours / confréries / destruction-restauration-protection / éducation /expositions / films / formateurs / FORUM / livres / maçons / Mythes et Légendes / nouveautés / on en parle / organismes / photothèque / Pierres d'Iris / sites internet / stages / statuts / suivre une restauration / technique / visites circuits / vos questions / vous voulez figurer sur ce site .
 

*** VOIR LE DESCRIPTIF DU SOMMAIRE *** RETOUR ACCUEIL SITE *** RETOUR ACCUEIL PORTAIL ***

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

(page tirée d'un site créé par l'école élémentaire de LOUPIAN (34) en 1998. Site n'existant plus !)

  LA CAPITELLE :
La capitelle est construite entièrement en pierre sèche. Matériau gratuit et abondant.
 
 
 
Notre capitelle terminée (mai 1998).
 
*Quelles sont les différentes parties de la capitelle?
 
De chaque côté de la porte d’entrée se trouvent les jambages ou piédroits.
 
 

Ils supportent le linteau très souvent accompagné d’un arrière-linteau. Ce dernier est une des parties les plus fragiles de la construction car il supporte la voûte en encorbellement (ou toiture).

 
 
La voûte en encorbellement permet de couvrir, en utilisant seulement des pierres plates (les lauses), la capitelle : pas de poutres en bois, pas de tuiles ou autres matériaux de couverture. Cette voûte démarre entre 0,80 et 1,60 m du sol en s’appuyant sur les murs. Parfois, elle s’amorce dès la base.
 
Particularité de cette voûte : les lauses disposées circulairement en couches horizontales, penchent légèrement vers l’extérieur formant ainsi un anneau autobloquant. Ce dévers a une autre fonction : il permet à l’eau de pluie de s’écouler vers l’extérieur.
 
Chaque nouvelle couche de dalles, en s’élevant vers le sommet, avance vers le centre en dépassant la couche précédente de 3 à 10 cm environ, réduisant ainsi progressivement le vide de l’ouverture. Le rétrécissement ainsi provoqué se termine par une ou plusieurs lauses selon la forme de la voûte.
 
Intérieur d'une cabane moderne.
 
La solidité de cette voûte, en plus de l’autoblocage des couches de dalles, est amplifiée par un contre-poids arrière, fait de pierres, qui empêche l’écroulement de la toiture dans la cabane. D’où les formes un peu trapues et originales de certaines capitelles. Pour terminer, la toiture était soit appareillée, soit recouverte avec de la pierraille (le clap) lui-même recouvert de terre sur certaines cabanes (où étaient plantés des rhizomes d’iris comme à notre école).
 
 
Plantation des iris par les enfants
 
Les meurtrières (petites fenêtres) sont rares. Le sol est de terre battue. L’intérieur est parfois aménagé : niches (placards ouverts), cheminée (très rares). Dans certaines zones, une porte permettait de fermer la capitelle.
 

Retour

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

* SOMMAIRE (titres) : artistes / associations / au secours! / cartes postales / carrières / CERAV / clin d'oeil / concours / confréries / destruction-restauration-protection / éducation /expositions / films / formateurs / FORUM / livres / maçons / Mythes et Légendes / nouveautés / on en parle / organismes / photothèque / Pierres d'Iris / sites internet / stages / statuts / suivre une restauration / technique / visites circuits / vos questions / vous voulez figurer sur ce site .
 

*** VOIR LE DESCRIPTIF DU SOMMAIRE *** RETOUR ACCUEIL SITE *** RETOUR ACCUEIL PORTAIL ***

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

**********************************************************************************************

Vous êtes sur le site "PATRIMOINE PIERRE SECHE. CONSTRUIRE ET RESTAURER EN PIERRE SECHE". Si vous êtes entré(e) par une page collatérale, cliquez sur www.pierreseche.net pour découvrir sa page d'accueil et son sommaire.

***********************************************************************************************